LES RAVAGES DE LA SÉDENTARITÉ

La sédentarité est un important facteur de risque de maladies du cœur et de plusieurs autres problèmes de santé incluant le diabète, la haute pression et certains cancers. Selon une récente étude canadienne, l’espérance de vie est diminuée de deux ans pour les hommes et de trois ans pour les femmes sédentaires comparativement à ceux et celles qui sont physiquement actifs.

Selon cette même étude, l’espérance de vie est diminuée de trois ans pour les hommes et de deux ans pour les femmes qui fument la cigarette comparativement à ceux et celles qui ne fument pas ; 24 % des morts sont attribuables à la sédentarité et 25 % sont attribuables au tabagisme. La sédentarité est ainsi aussi dommageable que le fait de fumer. Et si vous êtes comme moi, cette statistique est très parlante. J’ai une grande fierté à dire que je n’ai jamais fumé. J’ai l’impression que je suis ainsi invincible, ou presque. Je n’aurais jamais cru que pendant les périodes où j’étais moins active physiquement, je mettais ma santé en péril au même titre que si j’avais choisi de fumer…

Vivre plus longtemps est une excellente raison pour introduire l’activité physique dans votre quotidien, mais ce n’est pas la seule ! Les gens actifs ont moins de soucis de santé, sont plus heureux, ont une meilleure estime de soi, ont plus d’énergie pour faire face aux activités de la vie quotidienne et dorment mieux. Ce n’est pas tout, votre vie sexuelle peut également bénéficier d’une pratique régulière d’activité physique. En effet, l’activité physique est associée à plus de désir sexuel chez les femmes et à moins de problèmes érectiles chez les hommes.

IMPORTANTE MUSCULATURE
L’activité physique doit donc faire partie de votre quotidien. Un bon programme d’activités physiques doit bien sûr inclure des exercices cardiovasculaires, mais également des exercices de musculation. En effet, une bonne musculature permet d’éviter bien des blessures et retarde la perte d’autonomie liée à l’âge.

Notre corps est constitué de 640 muscles qui représentent à eux seuls 30 % du poids d’un jeune adulte en bonne santé.

Malheureusement, avec l’âge s’installe une fonte musculaire. Elle est sournoise au début et passe inaperçue. Pourtant, dès l’âge de 30 ans, 3 à 8 % de la masse musculaire est perdue chaque décennie ! Cette perte s’accélère à partir de l’âge 50 ans et atteint 1 à 2 % par année par la suite… En conséquence, si rien n’est fait, plus du quart de la masse musculaire est perdue entre 30 et 60 ans…

À quoi est due cette fonte musculaire ? Le muscle est en perpétuel renouvellement, c’est-à-dire que les fibres musculaires endommagées sont détruites par l’organisme et remplacées par de nouvelles, tous les jours et tout au long de notre vie. Avec l’âge, cet équilibre entre la destruction et le remplacement est fragilisé par une diminution de la fabrication de protéines au niveau du muscle. Un mécanisme similaire explique pourquoi les os deviennent plus fragiles avec l’âge.

De plus, une bonne masse musculaire contribue indirectement au contrôle du poids puisqu’elle augmente le métabolisme de base, c’est-à-dire le nombre de calories qui sont dépensées au repos. L’équation est simple : l’exercice contribue à dépenser des calories et le fait d’avoir des muscles y contribue également. Imaginez le nombre de gâteries que vous pourrez ainsi vous permettre tout en gardant un poids santé !

BOUGER AU TRAVAIL
C’est bien beau d’être actif lors des périodes de loisirs, mais ne sous-estimez pas l’effet négatif de la sédentarité au travail. Lorsque vous êtes au travail, levez-vous chaque heure. Tentez par exemple d’aller parler aux collègues plutôt que de leur envoyer un courriel, tenez-vous debout lors des réunions et même devant vos postes de travail, prenez les escaliers le plus souvent possible, ne mangez pas à votre bureau et éloignez les photocopieurs et imprimantes ! Toutes les raisons sont bonnes pour vous lever de temps en temps et pour activer votre circulation.

L’avenir vous appartient. Construisez-le sur des bases solides en introduisant l’activité physique au quotidien.

N’hésitez pas à noter vos périodes d’entraînement à votre agenda ! Vous aurez moins de risque de les négliger. Et n’oubliez pas de choisir des activités que vous aimez afin de persévérer et d’adopter ce nouveau mode de vie ! Il s’agit d’un passe-temps très agréable dont vous ne pourrez plus vous passer.

Source:http://plus.lapresse.ca/screens/f047769e-0368-4e0b-aa72-f1e43541b254%7C_0.html

Prendre un rendez-vous:https://www.gorendezvous.com/CMCHIRO